Ain Sefra Index du Forum
Ain Sefra
Forum de tous les safraoua
Répondre au sujet
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant
salame 






La fontaine d'Ain El Fouara
 le monument emblématique de la ville de Sétif 






Ain El Fouara 
Il s’agit de la fontaine monumentale (...) dont la naissance remonte à la fin du XVIIIe siècle. Un chef-d’œuvre de la sculpture monumentale représentant une femme dénudée juchée sur un rocher haut de 2 mètres, « narguant » les passants en leur offrant une eau pure jaillissant des interstices et des amphores. Aïn Fouara, dépassant largement son centenaire, n’a pas d’âge. Vite adoptée et chérie par une population vaillante dont les valeurs se confondent avec l’humanisme, cette fontaine humanoïde au service de l’utilité commune trouva chez le Sétifien toute la protection et la gratitude. Devenue symbole, Aïn Fouara incarne d’une certaine manière l’histoire de Sétif et se confond aujourd’hui au quotidien sétifien, bon an mal an.
L’histoire de la naïade débute bien avant le 26 février 1898, date d’achèvement par Francis de Saint Vidal (1840-1900) de la « Fontaine monumentale ». Celle-ci sera expédiée vers Sétif aux environs du mois de juillet 1898 après son exposition à la Foire universelle de Paris. Débarquée au port de Skikda, transportée sur une charrette, il lui a fallu 12 jours pour arriver à Sétif. Mise en place, alimentée en eau à partir des bains romains du jardin Baral, situé quelque 100 mètres plus loin, le monument, comme par enchantement, laisse couler une eau pure au grand bonheur de la population sous le regard des conducteurs de calèches stationnées en file à proximité.
A présent, Aïn Fouara constitue une représentation artistique imposante mais incontournable au regard du visiteur tout comme d’ailleurs celui, coutumier, du Sétifien. Le « personnage », tout de pierre, incarnant les connotations de l’amour et de la beauté, érigé à quelques mètres de la mosquée El Atik, a failli subir les affres de la bêtise humaine, d’abord en 1986 puis en 1994. Son salut, elle le dut à l’assistance de la population qui a constituée un rempart vivant pour défendre vaillament l’œuvre d’art contre la frénésie de certains illuminés décidés à démolir la statue. Mais les citoyens qui couvaient fontaine n’ont rien pu faire contre la bombe qui a failli la détruire en 1994. L’« attentat » qui a ciblé la statue et a manqué d’amputer la ville de son symbole a été accueilli par une vive consternation. La population était endeuillée, comme touchée dans son amour propre, car l’ouvrage représentatif de la femme est une partie d’elle. Il aura fallu l’intervention, sur la demande du wali d’alors, de l’artiste pour ressusciter l’œuvre. Le sculpteur réparera les dégâts en colmatant les fissures et en reconstituant les reliefs endommagés avec de la poudre de marbre. L’adresse de l’artiste a garanti la « survie » de la fontaine qui a retrouvé toute sa splendeur en conformité avec la copie de Francis de Saint Vidal, son créateur.
Même si à présent l’œuvre d’art paraît encrassée par quelques endroits maculés de henné et autres salissures, œuvre des personnes demeurées attachées au rituel ancestral. Ces taches sont, heureusement, presque immédiatement récurées par des mains bienveillantes ou les services de la municipalité qui restent infaillibles. Symbole de la ville et partie intégrante du quotidien de Sétif, Aïn Fouara, dressée au point stratégique de la ville, demeure un patrimoine mais aussi une œuvre artistique qui participe à l’embellissement urbain. Sa fonction de repère incontournable du centre urbain est rehaussée par son esthétique décorative et son aura au sein de la société sétifienne qui lui attribue des pouvoirs mystiques.
Le mythe le plus répandu, généré par la tradition, reprend cette légende qu’on rattache à toutes les fontaines emblématiques et qui veut que leur eau ait un pouvoir : « Qui boira de son eau, y reviendra », dit-on. « Qui boira de Aïn Fouara, y reviendra un jour », disent les Sétifiens. Et l’histoire rappelle que tant de personnalités illustres n’ont pas résisté à son « charme ».
Ecrit par : Abdelhalim Benyelles
 
 
 
 
 
 
 
 



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Publicité
Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant
                                                          voilà un petit aperçus sur ain fouara monument sacres de tout les setifiens



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
chami


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 3 556
Localisation: ain sefra
Répondre en citant
Merci l'amie.

Comment faire pour inculquer à nos enfants, des leur plus jeune age, l'amour de notre immense et riche patrimoine? Faut-il ajouter à l'ecole le cours de Patrimoine et musée? Comment resister à cette envie folle de detruire pour paraitre? Il parait qu'en Egypte des Zombies se lévent pour demander la destruction des pyramides comme les talibans ont fait aux Bouddas géants.



_________________
Yaa wil babaha el 3ayne essafra chehaal kanou fiha erjal.
Skype
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant
     Le patrimoine fait appel à l'idée d'un héritage légué par les générations qui nous ont précédés, et que nous devons transmettre intact ou augmenté aux générations futures, ainsi qu'à la nécessité de constituer un patrimoine pour demain. On dépasse donc largement la simple propriété personnelle (droit d'user « et d'abuser » selon le droit romain). Il relève du bien public  et du bien commun.
« L'héritage ne se transmet pas, il se conquiert. »


















                  



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
MALIK EL ARNAMOUS


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 4 566
Localisation: MAURITANNIE
Répondre en citant
BONJOUR A TOUTES ET A TOUS









 

 

 
Setif  toujours ! 

 

 
Si tu arrives à setif par guellel, 
Prends la ville  par la porte de biskra  
passes par sid el kheir son gardien fidèle  
qui veille sur les portes d’alger constantine et bedjaia 
et c’est setif la citadelle ! 

 
à ain fouara ,tu dois faire un tour , 
pour te désaltérer et admirer la femme de pierre , 
emblème de la ville ,  de toujours , 
aller à la mosquée el atik, pour une prière , 
et c’est setif le retour ! 

 
à la rue de constantine ,demandes la potinière, 
le café  elmout ,elgouni ou du lycée , 
aux renommées  légendaires, 
pour sujet philosophique ou épicé , 
et c’est setif la commère ! 

 
visites les anciens quartiers ou la ville nouvelle , 
tandja,cheminots ,langar ou boumarchi,  
qui depuis toujours se querellent , 
avec ldjnenne ,bel air et landrioulli  
et c’est setif l’éternelle ! 

 
n’oublies pas de traverser les terres noires , 
pour admirer les immenses champs de blé , 
ou chaque parcelle a son histoire , 
pour raconter une chorba ou berboucha à déguster , 
et c’est setif le terroir ! 

 
Après les matins qui déchantent , 
Et la gueule de bois qui suit la défaite , 
la ville est en liesse , des milliers de supporters chantent ; 
à la gloire de leur club ,ils font la fête , 
et c’est setif « l’entente « 

 
une ville qui éclate de rire , 
par un humour décapant , 
anecdote et historiette ,à en mourir , 
amor cycliste en est le meilleur représentant , 
et c'est setif la satire ! 
  
c’est du massacre du 8 mai 45 que partirent , 
les germes de la révolution de novembre , 
quand la milice ,sur une foule désarmée,tire ! 
transformant le chant de liberté en danse macabre ! 
et c’est setif la martyre ! 



_________________
Si tu n'a pas la force de te battre,
alors prends ma main...
je serai là pour toi.
Ain El Fouara
MALIK EL ARNAMOUS


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 4 566
Localisation: MAURITANNIE
Répondre en citant
BONJOUR A TOUTES ET A TOUS










 
 

 
 
 
 
bbc_standard_quote a écrit:
Sétif, mon amour ! 
 

 
 

 
 

 
 
Protégé par le génie tutélaire de Mégres dont les cimes scintillent des neiges de l'espoir. 
 
Couvé affectueusement par le vénérable Boutaleb, si magnifique au soleil embrasant le soir 
 
Berceau des amryates dont la beauté n’a d’égale que la sagesse ancestrale des khaouniates. 
 
Les frondaisons du jardin de l’Emir dissimulent jalousement les secrets des âmes délicates 
 
L’ombre généreuse de ses allées secoue la torpeur des heures fébriles du soleil des midis.  
 
L’odeur suave des marrons chauds embaume l’air glacial des soirées d’hiver qui frémit. 
 
La voûte abondamment étoilée des soirs d’été incite aux interminables flâneries solitaires. 
 
L’aurore éblouie l’orient qui se réveille au son solennel et pénétrant de l’appel à la prière.  
 
Aïn D’roudj et l’éternelle Fouara aimantent le cœur des visiteurs et les incitent à revenir. 
 
Le pépiement diffus des oiseaux dans les arbres s’abreuve à la rosée de l’aube qui soupire. 
 
Quelle belle promenade que celle qui mène de Langar à Chiminou  et de Birgaille à Tandja! 
 
Quel délice que de visiter Boumarchi, Bizzar et Filage Ennigrou en passant par Bab Beskra ! 
 
Quel plaisir de déambuler à Landriouli, L’combatta et Ledjnen et ses espaces de verdure ! 
 
De Bel Air à Draâ Ettir en passant par Parc à Fourrages, chercher Sétif qui murmure.  
 
De Ras Eddour on domine Bouâroua dont l’eau abondante étanche la soif des promeneurs. 
 
Se recueillir à Sid El Khier, à la mémoire des ancêtres par une oraison pleine de ferveur. 
 



 
 



_________________
Si tu n'a pas la force de te battre,
alors prends ma main...
je serai là pour toi.
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant
MERCI MR MALIK VOUS ETES TOUJOURS PRÉSENT MERCI POUR TA COLLABORATION TU ES UNE PERLE RARE DANS TOUTE CETTE ALGÉRIE IMMENSE Okay    



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant
 

 
ليست باريس ... ولا سويسرا ... لا لا .. هده '' الجزائر '' تلبس البياض 

.. مدينة (سطيف)  



 



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
DERDOUR AHMED


Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 491
Localisation: Ain Séfra
Répondre en citant
Merci infiniment Bent El Fawara pour les pages révélatrices de la beauté de Sétif . Deux choses m'ont fait vraiment plaisir:
_L'historique et la vue de cette fameuse fontaine dont j'ai bu de l'eau il y a bien des années et donc l'espoir de la revoir un jour.
_ La découverte d'un grand poète et bon narrateur Malik El Arnamous.


Yahoo Messenger
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant
MERCI HAJI AHLA BIK FI SETIF C'est vous le grand poète j'ai le plaisir de vous lire de vos connaitre a travers le journal d'un témoin des année noirs trouves chez un de mes amis et ca ma vraiment toucher étant concernée par les Evénement de cette décennie  je vous remercie pour ce partage et j'estime tous les gents de ain sefra 



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant





parc d’attraction 



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant





JOUR DE NEIGE LA MOSQUEE EL 3ATIQUE AIN FOUARA 



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant





PARC D'atracton



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant



JARDIN ELAMIR ABDELKADER



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Bent Ain Fouwara


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 361
Localisation: Setif
Répondre en citant





L'université D'ELHIDABE
_________________



_________________
« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
Ain El Fouara
Contenu Sponsorisé


Ain El Fouara
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 3  

  
  
 Répondre au sujet