Ain Sefra Index du Forum
Ain Sefra
Forum de tous les safraoua
Répondre au sujet
BACHIR HADJ ALI
ELBORTAL


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 86
Localisation: NAAMA
Répondre en citant
                          

                                                  Cela se passe au printemps de l'année 1970.UN monsieur étranger à AIN SFRA que je croisais chaque matin attirait ma curiosité,il m'intriguait .IL marchait à pied d'un pas calme et mesuré,il portait à la main un couffin d'alpha.IL descendait du KSAR pour faire ses emplettes au "FILLAGE ".IL habitait une petite demeure à coté de l'ancienne sous-préfecture.
       
                 ALORS qu'il passait ,empruntant sa route quotidienne,un ami B.T.que je croisais par hasard,me dit : "TU vois ce monsieur, c'est BACHIR HADJ ALI,secrétaire général du parti communiste algérien, il est en résidence surveillée."
     _ "C'est quoi etre en résidence surveillée ?"
   
     _"IL est consigné à résidence,c'est à dire qu'il est sous surveillance policière et n'a pas le droit de quitter AIN SEFRA.C'est une situation à mi chemin entre la prison et la liberté ."
 
  SA femme,LUCETTE HADJ ALI,enseignante dans un lycée à ALGER, lui rendait visite avec ses enfants pendant les vacances scolaires.ELLE s'appelle aussi SAFIA. EST-ce par hasard qu'elle porte le méme prénom que SAFIA KETTOU ?
                      BACHIR HADJ ALI était de ses hommes qui ont lutté toute leur vie pour leurs idéaux. IL a connu la prison du colonialisme français et la prison algérienne après l'indépendance pour ses prises de positions politiques. D'une grande culture,poète engagé,écrivain,musicologue;il était très admiré surtout par AEK ALLOULA et TAHAR DJAOUT qui tous les deux ont été victimes de la barbarie terroriste.
 
          Les mois de mai et juin 1956,il négocie en compagnie de SADEK HADJERES pour le PCA,avec ABBANE RAMDANE et BENYOUCEF BENKHEDDA pour le FLN,l'intégration à titre individuel dans l'ALN "Des combattants de la libération" organisation militaire des communiste algériens créée en 1954 .
   IL a demandé la fiche communale,elle lui a été refusé.
  
                TAHAR DJAOUT : "COMMENT imaginer une ALGERIE sans M'hamed Issiakhem,sans Mouloud Mammeri,sans Kateb Yacine,sans Mohamed Khadda et Bchir hadj Ali ? ".
 
                   BONNE SOIREE !



_________________
il n'y a pas plus mauvais que l'ignorance en action
Publicité
Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?
BACHIR HADJ ALI
ahmedfizazi


Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 106
Localisation: Béchar
Répondre en citant
Salamou 3alikoum,
              Merci ELBORTAL pour avoir évoqué ce sujet.
             Je me rappelle très bien de ce Monsieur, et même de l'agent, chargé de sa surveillance, qui le suivait comme son ombre.
             C'était l'une des victimes du coup d'état du 19 juin 1965.
                                             Peux-tu nous dire qu'est-il advenu de lui depuis le temps?
  



_________________
On peut toujours pardonner, mais on ne peut jamais oublier
BACHIR HADJ ALI
Charmant


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2009
Messages: 491
Répondre en citant
ahmedfizazi a écrit:
Salamou 3alikoum,
              Merci ELBORTAL pour avoir évoqué ce sujet.
             Je me rappelle très bien de ce Monsieur, et même de l'agent, chargé de sa surveillance, qui le suivait comme son ombre.
             C'était l'une des victimes du coup d'état du 19 juin 1965.
                                             Peux-tu nous dire qu'est-il advenu de lui depuis le temps?
  







Bonjour mes amis de Séfra et d'ailleurs !


Il n'habitait-il pas à la rue de Mansour et ne s'appelait-il pas Rouissat ce fin limier qui était chargé de la surveillance de Bachir Hadj Ali ?



_________________
«Vous pouvez arracher l’homme du pays, mais vous ne pouvez pas arracher le pays du coeur de l’homme.»
[ John Dos Passos ] - Bilan d’une nation
BACHIR HADJ ALI
Charmant


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2009
Messages: 491
Répondre en citant
http://www.lematindz.net/thumbnail.php?file=2014/06/bachir_304484506.jpg&size=article_medium





_________________
«Vous pouvez arracher l’homme du pays, mais vous ne pouvez pas arracher le pays du coeur de l’homme.»
[ John Dos Passos ] - Bilan d’une nation
BACHIR HADJ ALI
Contenu Sponsorisé


BACHIR HADJ ALI
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet