Ain Sefra Index du Forum
Ain Sefra
Forum de tous les safraoua
Répondre au sujet
-o- UNE GRANDE DAME -o-
HUMANISTE


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 722
Localisation: DOUCE FRANCE
Répondre en citant
Bonsoir à toutes et à tous !
La grande romancière Assia DJEBBAR qui fut aussi membre de l'Académie
Française est décédée. On la voit sur la photo (2006) à côté d'Alain DECAUX.
Allah yarham cette pionnière dont le nom restera gravé dans toutes les mémoires !
Lisez cet article ….. bonne lecture.



Née en 1936, Assia Djebar, de son vrai nom Fatima Zohra Imalyène, est la première femme musulmane
admise à l'Ecole Normale Supérieure de Paris (1955), après une khâgne au lycée Fénelon. Elle est aussi la première
personnalité du Maghreb élue à l'Académie française (2005), après l'avoir été à l'Académie royale de Belgique, en 1999. 

Une oeuvre littéraire traduite en 23 langues

Elle commence sa carrière littéraire en 1957 avec «La Soif», suivi en 1958 de l'ouvrage «Les Impatients». 
Après notamment «Femmes d'Alger dans leur appartement» (1980), «L'amour, la fantasia» (1985),
«Ombre sultane» (1987), elle fait parler les grandes figures féminines proches du Prophète dans «Loin de Médine» (1991).

En 1983, Pierre Beregovoy, ministre des Affaires sociales, la choisit pour représenter l'immigration algérienne
au Conseil d'administration du Fonds d'action sociale (FAS) où elle siège six ans. Elle poursuit son oeuvre,
riche d'une vingtaine de romans traduits en autant de langues, sur le sort des femmes et des intellectuels dans l'Algérie
de la violente décennie 1990. Suivent entre autres «Le Blanc de l'Algérie» (1996), «Oran, langue morte» (1997,
Prix Marguerite Yourcenar à Boston), «Ces voix qui m'assiègent» (1999), «La Femme sans sépulture»» (2002).

Son oeuvre littéraire est traduite en 23 langues, selon le site de l'Académie française où elle avait été élue le 16 juin 2005
au fauteuil de Georges Vedel (5e fauteuil). La romancière, qui était également cinéaste, sera enterrée, selon ses voeux,
dans son village natal de Cherchell, à l'ouest d'Alger, la semaine prochaine.



_________________
LE REFUS DE L'IGNORANCE, LA VOLONTE DE SAVOIR, D'EXPLIQUER, SONT, JE CROIS
L'HONNEUR DE L'ESPRIT HUMAIN DANS TOUS LES DOMAINES < THEODORE MONOD >
Publicité
Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?
-o- UNE GRANDE DAME -o-
grari


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 361
Localisation: algerie
Répondre en citant



_________________
Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer.
-o- UNE GRANDE DAME -o-
chami


En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 3 160
Localisation: ain sefra
Répondre en citant
Allah yerhamha.

Un véritable découpage administratif géographique et poétique.



_________________
Yaa wil babaha el 3ayne essafra chehaal kanou fiha erjal.
Skype
-o- UNE GRANDE DAME -o-
HUMANISTE


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 1 722
Localisation: DOUCE FRANCE
Répondre en citant
Merci CHAMI pour ce poème qui est absolument magnifique!



_________________
LE REFUS DE L'IGNORANCE, LA VOLONTE DE SAVOIR, D'EXPLIQUER, SONT, JE CROIS
L'HONNEUR DE L'ESPRIT HUMAIN DANS TOUS LES DOMAINES < THEODORE MONOD >
-o- UNE GRANDE DAME -o-
Contenu Sponsorisé


-o- UNE GRANDE DAME -o-
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet