Ain Sefra Index du Forum
Ain Sefra
Forum de tous les safraoua
Répondre au sujet
A toi l'exception.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Bonjour à toi, l'un des 563 membres .... Oui, impossible qu'il aie 563 personnes qui sont d'accord pour une quarantaine ou boycottage ... impossible ...Il doit exister ne serait ce

qu'une personne qui doit être contre ou au moins neutre, ou alors, on est en Corée du nord et que je ne me suis pas aperçu .... c'est à cette personne que je m'adresse

et que je m'adresserai dans le futur .... Pour le moment, je lui passe un simple bonjour.

Au revoir, à toi, mon nouveau Ami .... toi, le 563ème membre.


Publicité
Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?
Pour quoi
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Pourquoi a ton effacé mes écrits, il n y avait aucun dérapage ? Etes vous sûre que vous êtes démocrate ...... tolérante etc.


C'est pas juste.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
l'injustice est une injustice .... qu'elle soit toute petite ou grande ..... elle prendra place dans le cœur de la personne grandira ....grandir ....grandira et donnera ses divers fruits

qui avec le temps détruiront cette personne ..... Non, c'était pas juste.


BONSOIR MON AMI.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Ce matin, je t'ai écrit un message comme on les appelle ...... une tempête l'a emportée ...... Cela ne fait rien, je vais te faire un résumé ....C'était un "" hommage "" à Ahmed

Boudjaâda ....un proche des Régades , malgré son travail dur .... il plaisantait tout le temps et faisait sourire à chaque fois que vous le croisez. Je t'ai parlé d'une personne qui

a vécue lorsque j'étais encore gosse. Il s'appelait Habib Bouhaka (ha comme Haouri), une personne qui aimait que gens soient dans un climat léger. Je t'ai parlé d'un certain

A.k. , il doit 55 ans en ce moment, c'est un électricien, celui là, un vrai phénomène dans sa façon de vous raconter ses péripéties ..... On ne riait pas seulement .... on en sortait

fatigué à force de rire ..... les larmes ne s'arrêtaient pas .....Oui, un homme simple. Je t'ai parlé de ces gens que leur souci semblait être fait sourire les autres ..... répandre du

bonheur.

Je t'ai dis ( t? ),qu'en écrivant 563ème, cela me rappelait un très beau film "le 41ème " ... un film russe, que je ne n'ai jamais pu voir ..... on vu tout juste son lancement

( publicité du prochain film, lorsque tu ...), une grande envie de le voir m'est resté de ce beau film ..... J'ai trouvé un petit quelque chose sur google.

C'est à peu près le résumé ..... la copie n'est jamais comme l'originale.

Salutations.


Bonjour mon ami.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Voici encore une petite histoire des gens d'A.Séfra. Oui, je crois que je vais te raconter des histoires des gens d'A.Séfra, des vivants,de ceux qui sont morts et même des

esprits des gens de Séfra .... Non, là .... je suis sérieux. Commençons par les vivants. Cela devait être en 1959, nous étions en classe de C.M.1 ou C.M.2 (M.k., l'écrivain y

était) .... Ce jour là, l'instituteur (Igi ou autre), nous a raconté "l'histoire du chevreau et du boa" .... Il s'agissait d' un homme qui livrait chaque jour un chevreau à son boa.

Ce matin là, l'homme voulait assister au repas du boa .... Il fut surprit de constater que le chevreau de ce jour ne se laissait pas avaler .... à chaque attaque du serpent,

le chevreau se défendait avec ses cornes. Le serpent contourna, le chevreau en fit autant et contre attaqua. Il se battait bien, se cabrait, chargeait à son tour; mais se laissait

pas avaler. Après un bon moment, l'homme en admiration pour le chevreau décida de le lâcher. Aux vacances d'été de la même année .... nous traversions, ma sœur et moi

un terrain non loin de chez nous .... c'était un après midi, je marchais devant de 4 ou 5 mètres, ma sœur de 7 ans qui suivait se mit à crier .... zérig .... zérig ....zérig (comme

tu le sait mon ami, c'est le nom de ce genre de serpent) .... Je me suis retourné et la vis ..... Elle avait ôté le chapeau de paille qu'elle portait et, le tenant des deux mains .....

recevait le serpent qui lui sautait dessus ... l’accueillit avec ce chapeau et le rejeta ... il revenait et sautait de nouveau ..... elle le rejeta .... Il fit un tour sur lui même et sauta

encore ..... Elle le rejeta encore et continuait de crier " oncle Slimane ... Oncle Slimane ...." Oncle Slimane qui était à l'ombre d'un mur,finit par l'entendre et venait en courant.

Elle l'a rejetait au moins trois fois, peut être plus. Le serpent se découragea et partit avant l'arrivée d'oncle Slimane.


Bonsoir mon ami.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Tu le sais peut être, il y a 3 ou 4 ans, on a mis à terre le mausolée de Sidi Blal et on l'a reconstruit ....Parait il, qu'avant de décider la reconstruction, plusieurs plans ont été

présentés ....Parmi ces plans, il y eu même, qui pour gagner de l'espace dans la ruelle étroite .... montrait le mausolée construit sur 5 colonnes : 4 colonnes au 4 coins et une

5ème colonne au milieu .... Parait il, les gens du Graba ne l'ont pas accepté. Il fallait s'y attendre, les gens du Graba et les gens du Ksar que je connais bien, n'accepteraient

jamais un mausolée avec une 5ème colonne.

Je voudrais également te parler d'un certain bouclier et d'un cimeterre (sabre arabe), que j'ai vu un jour en passant (1983) par une ruelle du ksar .... ils étaient là, bien visible

en dessous des branches et brindilles, tout juste sur les arbres de support de ce plafond, qui était posé sur cette ruelle. Cet étage servait de lieu de discutions des vieux et

faisait de l'ombre où jouaient les enfants.

Ce sera tout pour aujourd'hui, mon ami ...... Salutations.


Bonsoir mon ami.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Il peut y avoir l'odeur que vous avez senti lors d'une promenade et vous est resté à vie ..... Il peut y avoir un sourire d'une certaine personne que vous n'oubliez jamais .....

Il y a aussi des mots que vous avez entendu pour la première fois et qui resteront gravés en vous ..... Cela s'est passé lors d'un mariage, tu te rappelle mon ami, quand

les gens se rassemblaient devant la maison du marié, où le "bendir" et la "ghaÏta" étaient roi et reine. C'était l'été, où on a eu l'indépendance de notre Algérie. Cela s'e passé

ksar, à peu près au milieu de ces habitations qui étaient toutes alignées, ce qui semblait faire un mur d'enceinte du ksar. Les quelques lampes étaient accrochées, ce qui

indiqué le lieu où allait se dérouler la fête. Les gens étaient là en cercle, la musique y allait bon train ..... de temps le " baraâh " l'arrêtait pour citer le nom d'une personne et

faisait connaître à tous les félicitations etc. etc. ..... à un moment, un jeune homme est rentré dans le cercle ..... Il voulait faire sa " tebriha " lui même, la "ghaita" et le "bendi

se sont tu. Il leva sa main, tenant un billet .... il dit "barakat" ..... il dit sa "tebriha", mais la termina en français d'un ton sec, en disant : " " A bas les traîtres qui jouissent de

l'indépendance " " ...... en ce temps, ça nous a plu nous autres et ça nous a fait pousser des ailes ...... On a senti comme si c'était chacun de nous qui a dit ces mots

qui avaient effet d'un missile "skyde" (russe) ou "zelzal" (iranien).

A chaque j'oublie la fin, hier je voulais t'informer que la C.P.I. était en train d'écouter Seniora (pre. ministre Libanais) à propos de la mort de Hariri. Le pauvre, il y été en tant

que témoin ..... on sentait qu'il suait ..... c'est pas bon de passer devant cette cour ..... je dirais même de frôler ses murs. Salutations.


Bonsoir l'ami.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
L'OURS. C'était toujours entre 1957 et 1959. L'école était à l'intérieure de la caserne de l'armée française .... Écoliers, nous nous réunissions devant la place du moustachu

Liautey, quand vint l'heure, nous montions cette pente qui nous séparait des classes. Tout en marchant, on se retournait de temps en temps pour voir un grand ours attaché

à un grand arbre en bas dans la cour de l'autre caserne ..... Il ne s'arrêtait de dandiner. Mon ami, aujourd'hui seulement, des questions se posent ..... que penses tu ? Il

n'est pas descendu du Mekter ...... Ils l'ont ramenait d'Europe ..... Pourquoi l'ont ils ramener dans un pays chaud, eux qui ont des associations de protections des animaux .....

Oui, " nécessité n'a point de loi ". Je crois qu'ils l'ont ramenait pour l'utiliser aux moments des tortures ...... Cependant, de tous les prisonniers qui ont été relâchés, aucun n'a

jamais cité cette bête. Dans le même ordre d'idée ..... Je crois, que devant cet ours ne devaient passer que ceux qu'on a décidé de les liquider après interrogatoires, cela

devait être la raison pour laquelle que personne n'en a jamais parlé c.a.d. que tout prisonnier qui l'a vu, il est mort .... peut même qu'il a servi de repas à cette bête.

Je sais que je peux me tromper ....... Mais avec les cruautés qu'on a servi aux Algériens, mon imagination est peut être beaucoup loin en dessous de la vérité.


................... ALLAH yarham echouaâdas ................. Salam.


Bonsoir mn ami.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Tout d'abord, je remercie ALLAH pour la vie et le bonheur qu'il me donne chaque jour.

Je te remercie toi également pour tes pensées.

Je remercie également les gens, civilités obligent.

Et également, " Ould khali ", plein de trucs obligent.

Salutations.


Bonjour mon ami ....... Une réponse s'impose.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Hier encore on m' en a parlé de cette rubrique féminine dont je n'ai aucune idée ...... Je ne savais même pas que ça existait jusqu'au au jour où j'ai reçu plein d'insultes ....

J'ajoute que j'ai quitté A.Séfra depuis longtemps ..... Il m'arrive de faire un tour au bled si c'est obligé, mais je ne m'attarde pas, des fois même mes amis je ne les

rencontre pas ..... c'est vous dire que je n'ai vraiment aucune idée de ce qui se passe, ce qu'on a créer ou de ce qu'on a enlevé. Mon circuit habituel, c'est la longue rue

qui mène aux ponts et chaussées comme a dit la personne qui m'a insulté .... le Graba, la poste, 3 ou 4 rues du "filage".

La même personne m'a demandé si je connaissais DIEU je lui retourne la question .....Traiter quelqu'un d'hypocrite et de menteur ...... ce n'est pas une plaisanterie au regard

de DIEU. j'aurais voulu ne plus revenir sur ce sujet, mais ça aurait était impoli de ne répondre.

............Salutations ............


ERREURE
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
....... j'ai cru que j'étais sur exception, je m'excuse.


Bonjour mon ami. ..... l'histoire du Chien berger ....
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Mon ami, je n'ai pas préparé l'histoire de ce jour, mais cela ne fais rien, je vais te recopier une de mes écrits ...... A.Séfra 1951, c'était au temps où le berger passait le matin,

rassemblait moutons et chèvres pour les emmener paître au flanc de la montagne. De la plupart des maisons qui bordaient la ville sortait un petit nombre de ces bêtes. On

entendait des bêlements de tout coté. en peu d temps, il y avait un troupeau qui quittait la ville en direction de la montagne où l'herbe était grasse. Le soir c'était l'inverse, le

troupeau se divisait en petits nombres . On voyait cinq ou six moutons courir vers telle porte, trois ou quatre vers telle autre. A la rue d'à coté c'était pareille ..... Jusqu'à ce

qu'il ne reste aucun de ces animaux dans les rues. Leur bêlements sans arrêts étaient répétés par ceux des petits agneaux et chevreaux qu'on a retenu toute la journée loin de

leur mère. On les a gardé parce qu'ils ne pouvaient pas suivre le troupeau, et pour que les mamelles de leur mère soient bien pleines de lait à leur retour. Ce lait était

nécessaire pour le café du matin et pour tous les dérivés, beurre, "petit lait", fromage ('kalila') etc. En ce temps là, nos villages avaient leur auto-suffisance. On produisait tout

ce dont on avait besoin. Légumes, fruits, viande, habits pour l'hiver et tout ce qui était fait à partir de la laine. La montagne en face était généreuse pour le bois de chauffage.

...... Je vais écrire cette histoire en 2 partie, si tu le permets mon ami ...... Comme tu le sais, c'est encore la guerre entre les frères arabes, comme si ça ne suffisait pas les

voilà qu'ils ouvrent un nouveau front, qui est une aubaine pour les ennemis de la nation ..... Oui les Saoudiens viennent de bombarder les Yéménites. Ce qu'on doit remarquer

nous autres, c'est que les 8 rois sont d'un coté + l'Egypte et la (pauvre) Maurétanie ..... Ce qui signifie, qu'il se peut que notre tour n'est pas loin, via le Maroc. Salutations.


Bonjour mon ami. .......suite his. du chien berger.
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
.... Revenons à nos moutons. Il arrivait que le berger s'absentait ... C'était alors aux enfants de faire sortir les moutons à quelques dizaines de mètres où il y avait toujours 


quelque chose à brouter. C'était aussi pour que ces moutons puissent  un marcher un moment ...... Un jour,alors que le berger n'était pas venu, Le petit garçon devait 


faire ce qu'il avait à faire, c'est à dire sortir les six moutons, que certaines de ces bêtes le dépassaient .... ces 6 ans ne pouvaient lui donner plus que ça ...On lui rappela qu'il 


ne devait pas dépasser la voie ferrée. Depuis qu'il était sorti le matin et qu'il s'est joint aux petits garçons comme lui, qui avaient eux aussi sorti leur moutons ..... Ils ont joué


plusieurs fois les mêmes jeux qu'ils connaissaient, le temps était venu de rentrer. On se sépara, chacun allait vers ses bêtes à quelques mètres de là ..... C'est à ce moment


que notre petit garçon fut surpris de trouver parmi ses moutons un grand chien, il lui paraissait énorme, ce chien aussi le dépassait en hauteur ..... Tout gosse qu'il était, de 


peur plus que par sagesse ou d'intelligence, il eut la bonne idée de ne pas le contrarier en voulant le chasser, ni d'abandonner les moutons. Il entreprit donc de les ramener 


tous ensemble, en faisant de petits sifflets à cet intrus redoutable .... Arrivé à la maison, il poussa le portail et fit entrer les six moutons et l'énorme chien. Il referma à moitié 


le portail et, à voix haute avertit sa mère de ce qu'il y avait .... La mère, ayant constaté la chose, fit comme lui, et est sorti sans chercher à affronter cet envahisseur. Une fois


dehors, elle se précipita chez nos voisins. Oncle  ..... est sorti aussitôt une pelle à la main et est allé chasser le chien. Après cela, Oncle ..... ALLAH yarhamou nous apprit que 


c'était le chien de Lach..., un chien habitué à garder les moutons.       ........ C'est enfant c'était .... Gharibal ........ Salutations.


Bonsoir mon ami. ...... le passé ....
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Tu sais mon ami, on ne peut pas se soustraire de son passé ... Que ce soit moi, toi ou quelqu'un d'autre ..... là, je voudrais rappeler à certains le passé douloureux des algériens


en général pendant l'occupation française. Bien sûr certains n'ont pas souffert, ils se coulaient douce ...... c'est le destin de chacun ... Mais d'autres encore qui ont servi


d'une manière plus ou moins négative les colonisateurs. Ceux là devraient au minimum se taire et ne pas faire des louanges à ceux qui nous ont coloniser et ont massacrer 


notre peuple ..... Je fais allusion à un certain chauffeur du sous préfet de l'administration française ..... A leur descendance, on ne veut pas, mais qu'elle n'aille pas dans


" " tel père, tel fils ou telle .... " ".       A celui qui me reprochait de parler de nostalgie pour les colonisateurs. Je lui réponds ....sûr une vidéo d'un Cheikh "Imran Hosein "


de Trinidad en parlant d'une personne (j'ai oublié le nom). Cette personne disait :  " qu'il y avait esclave et esclave " ...... L'esclave de l'intérieur, en voyant la maison (je


présume de son maître), il court chercher de l'eau.     ....... L'esclave de l'extérieur, dira "" laisse la brûler "".


........Puisque, j'ai encore de l'espace, je profiterais de rappeler des choses que tout le monde sait .....A propos de la liberté d'expression ....Deux mots que chacun comprend 


selon son éducation, sa culture, sa faculté à accepter les idées des autres ..... son acceptation de s'auto-critiquer et d'accepter les critiques des autres, et quand il le faut, dire


devant tout le monde, haut et fort  "" qu'on a tord "" ...... Ce n'est qu'à ce stade, qu'on peut se dire .... oui, je respect la liberté d'expression, la démocratie et  qu'on est tolérant.


  ......... Salutations .......


Bonsoir mon ami ...... acceptons ce passé ....
gharibal


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2015
Messages: 30
Localisation: oran
Répondre en citant
Je ne sais pas si tu le sais .... On te renseignant, tu peux te procurer un " CD " d'A.Séfra en photos depuis qu'il n y avait que quelques maisons et où les soldats français 


avaient ces longs fusils de Napoléon (1800) .... On me l'a ramené voilà 3 ou 4 ans ...... C'est plein de photos jusqu'au environ de 1960 ou 1961. On y voit le défilé de la 


légion étrangère de l'armée française ....  en première rangées de ce défilé par cinq ou six, des légionnaires barbus avec leur horribles et  "" terrifiantes "" haches. puis, on 


remarque également le défilé des  "" harkas "" en cavalerie, à leur tête  " l'adjudant-chef Benmiloud " tout en orgueil ..... Ce dernier avait un gentil garçon, aux dernières 


nouvelles (+ de 15 ans), il était capitaine dans la marine française.     Que nul ne m'en veut d'écrire ce passé qui était  " toute quiétude " pour certains, mais enfer pour 


d'autre ..... Non, il n'y a aucune rancune .... c'est le passé de l'Algérie, Je connais certains qui sont sur internet et sur le forum qui peuvent confirmer ce que j'écris.


....... Mon ami, puisqu'il y a de la place, je vais te recopier des phrases d'un commentaire d'un français qui répondait à Alain Soral qui était interviewé sur une chaîne


de télévision russe ...... C'était (ce matin) sur google + 13 h 39, il répondait : " Si on attend d'être sauvé " par l'étranger, alors honte à nous, car nous serons les vaincus 


et ce sans avoir combattu !! N'y pensez même plus c'est trop affligeant ....      Qu'en penses tu, mon ami ....peut on adapter cette réponse à notre (à nos cas) ? Où se 


contenterons nous seulement de la dernière phrase, " n'y pensez ..................... affligeant ". 


 .............. Salutations ..........


A toi l'exception.
Contenu Sponsorisé


A toi l'exception.
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 2  

  
  
 Répondre au sujet