Ain Sefra Index du Forum
Ain Sefra
Forum de tous les safraoua
Répondre au sujet
Mohamed Larbi Halilou
chami


En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 3 160
Localisation: ain sefra
Répondre en citant
http://www.tribunelecteurs.com/maison-de-la-culture-kateb-yacine-a-sidi-bel-abbes-exposition-de-lartiste-mohamed-larbi-halilou/


Maison de la culture Kateb Yacine à Sidi Bel-Abbès : Exposition de l’artiste Mohamed Larbi Halilou





  • inShare


Dans le cadre de ses activités de promotion de l’art plastique, à travers des échanges d’ordre culturel, qui permettent de faire  connaitre des talents artistes peintres, l’Association El Basma des arts plastiques de Sidi bel abbès en collaboration avec la direction de la  Maison de Culture  Kateb yacine,  a  organisés, une exposition de 47 œuvres de  peinture de l’artiste plasticien Mohamed Larbi Halilou de Ain Safra (wilaya de Naama), sous le thème « tu te crois un minuscule particule et en toi s’est enfouit le grand univers » qui s’est déroulée du 27 septembre au 01 octobre 2016, dans la galerie de la maison de culture.
Par K.Benkhelouf :
Les toiles qui furent présentées au  public Belabbésien, sont réalisées dans le style abstrait dont la tendance, a une influence pré soufi,  mystique et spirituel.  Le peintre  Mohamed Larbi Halilou, dira à ce sujet « Les peintures appellent à  une contemplation profonde et philosophique  de nous même ,  de notre existence ,  nos souvenirs , nos espoirs , nos inquiétudes , nos angoisses , nos ambitions , voire même nos déceptions et  nos déchirures enfouis au fond de nos consciences , ou nos subconscients »  plus interrogateur Halilou dira « La question est omni présente dans notre vie, il existe également un questionnement intérieur qui relève du mystère de l’inconnu et du connu aussi ….On attend toujours une réponse à quelque chose, et si elle ne vient pas, que faut-il faire, comment réagir »,  La technique employée par l’artiste-peintre Mohamed Larbi Halilou, est un concoctage mixte  d’acrylique collage encre … De par ses qualités de peintre à la  vision silencieuse , l’extraction de la diversité  qui  mène aux songes, à partir des  couleurs , des contrastes qui en surgissent , des clairs obscurs qui s’imposent , tous comme  étant  langages  différent  aux  expressions particulières ,  reflétant ce que nous sommes , et dévoilant  à la fois le meilleurs  dans le souvenirs et le douloureux  dans nos malheurs …l artiste plasticien, emballé par ressentiment d’artiste passionné,  a tenue à nous confier, que la  décision de faire une exposition  de peinture, dans la capitale de la Mekerra, lui est  venu dès son retour à Ain Sefra, après sa participation  extraordinaire de l’évènement nationale de la Khayma des arts plastiques, en 2014 à Tessala, qui demeure plein de souvenirs et de couleurs magiques et  dont le chef d’œuvre est Farid Daz et l’Association el Basma
A travers  ces  nombreuses interventions, en l’honneur de  ses visiteurs  en grande partie férus des arts plastique, venus voire son travail,  notre artiste peintre, qui maitrise parfaitement, l’emploi de la langue de Molière,  rappellera  que  « depuis le début des temps et des civilisations  que  l’humanité  à traversée, l’homme a  façonné  son environnement et son existence en sa qualité d’acteur influençable ». il ajoutera  « Aussi,  tout se qui est vie, sur terre, dans les cieux et à travers les mers et océans, communiquent  avec lui et lui transmettent des messages qu’il décrypte, pour en vivre et en faire une vie, grâce à la faculté qu’il détient de façon privilégié qui est la dimension de l’âme et  de l’esprit . C’est dans cet espace et ses étendues infinies,  que l’homme, comprendra  ce que l’univers lui livre comme secrets souvent voilés ou masqués sous  un aspect ordinaire et superficiel.
Et bien entendu à  travers ces œuvres d’art, et ces recherches en peinture,  l’artiste –peintre ne cesse de rendre  hommage à tous ceux qui de par le temps  ont contribués  à faire  proliférer les connaissances, toutes disciplines confondues, et qui ont  vécu et partagés  avec toute l’humanité le savoir , la sagesse , les valeurs morales , les vrais sens de l’humanisme .
Notre peintre Mohamed Larbi Halilou, est une source d’enseignement  dans l’histoire de la peinture et des civilisations de l’humanité, qui de par  sa  simplicité et ses connaissances, a été une source de bonheur des arts plastiques, qu’il est aisé de s’y désaltérer. Son  passage à Sidi Bel Abbès, quoique restreint,  fait partie de ceux, que l’on voudrait revoir.
K.B.






_________________
Yaa wil babaha el 3ayne essafra chehaal kanou fiha erjal.
Skype
Publicité
Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?
Mohamed Larbi Halilou
chami


En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 3 160
Localisation: ain sefra
Répondre en citant
http://www.elwatan.com/regions/ouest/belabes/sidi-bel-abbes-l-artiste-peintre-halilou-larbi-expose-05-10-2016-330090_138.php


Sidi Bel Abbès : L’artiste peintre Halilou Larbi expose


le 05.10.16 | 10h00 Réagissez

Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager

La maison de la Culture Kateb Yacine a accueilli, cette semaine, une intéressante exposition picturale de l’artiste Halilou Mohamed Larbi sous le thème : «Tu te crois une minuscule particule et en toi s’est enfoui le grand univers».

Quarante-sept œuvres de cet artiste peintre, natif de Aïn Sefra, ont été exposées à la galerie d’art. Organisée par l’association El Basma des arts plastiques, cette exposition fait suite à la participation de Halilou Mohamed à la «Khaïma» des arts plastiques organisée, en 2014, à Sidi Bel Abbès. Utilisant une technique mixte acrylique collage/encre, l’artiste inscrit son travail dans un style abstrait, sobre et perfectionniste, qui a quelque chose de soufi. A travers ses œuvres et ses recherches en peinture, l’artiste rend hommage à tous ceux qui, à travers les âges, ont contribué à enrichir les connaissances, toutes disciplines confondues, et qui ont vécu et partagé avec toute l’humanité le savoir, la sagesse, les valeurs morales, les vrais sens de l’humanisme.
«Les peintures invitent à une contemplation profonde et philosophique sur nous-mêmes, notre existence, nos souvenirs, nos espoirs, nos inquiétudes, nos angoisses, nos ambitions, voire même nos déceptions et nos déchirures enfouies au fond de notre conscience ou de notre subconscient», a rappelé Halilou lors du vernissage de cette exposition. Et d’ajouter : «Les couleurs, les gestes, les contrastes, les clairs-obscurs, c’est un langage différent avec des expressions particulières qui reflètent à la fois ce que nous sommes et dévoilent à la fois nos meilleurs souvenirs et nos malheurs». Diplômé de l’Ecole nationale des Beaux-arts d’Oran en 1988, Halilou Mohamed Larbi a également fait ses classes à l’Ecole supérieure des Beaux-arts d’Alger et celle de Lyon. Il est actuellement conseiller culturel à la direction de la Culture de Naâma. 

 


Abdelkrim Mammeri



_________________
Yaa wil babaha el 3ayne essafra chehaal kanou fiha erjal.
Skype
Mohamed Larbi Halilou
chami


En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 3 160
Localisation: ain sefra
Répondre en citant
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1475444492472205&set=a.11503651…



_________________
Yaa wil babaha el 3ayne essafra chehaal kanou fiha erjal.
Skype
Mohamed Larbi Halilou
Contenu Sponsorisé


Mohamed Larbi Halilou
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Répondre au sujet